EUTHANASIE : CORALIE - LOI 2013 ?

Au-delà des DOGMES et des CLIVAGES POLITIQUES, ce blog pour contribuer à faire ÉVOLUER les mentalités afin que soit ENFIN VOTÉE une LOI de LIBERTÉ de CHOIX pour une FIN de VIE DÉCENTE, SANS VIOLENCE, en toute TRANSPARENCE et dans le RESPECT le plus total du MALADE et de ses PROCHES, pour encourager ceux qui SUBISSENT de telles ÉPREUVES !

JE MILITE POUR VOUS, POUR NOUS, POUR QUE CESSENT ENFIN LES MAGOUILLES POLITICO-MÉDICO -PHARMATICO-RELIGIEUSES !!!

mercredi 24 septembre 2008

VOS COMMENTAIRES

Vos témoignages
Vos réactions
Vos encouragements
Vos "coups de gueule"




Ci-dessous, 32 commentaires



34 commentaires:

Silviane Le Menn - www.abadennou.fr a dit…

Bienvenue ! C'est ici, racontez votre histoire ou poussez votre coup de "gueule" ! Merci !

JEAN YVES LE MENN a dit…

Bonjour silviane,

Je suis de tout coeur avec votre démarche et desirerais vous apporter mon soutien dans cette lutte face a des "naïfs" qui ne voient que profit !

J'ai eu l'occasion de vivre l'agonie d'une jeune voisine maintenue au saint non de la chrétienneté pendant presque 8 jours !

Beaucoup de voisins étaient révoltés (ainsi que les infirmières qui venaient quotidiennement)

Dirais-je même mieux, c'est grace aux infirmières que nous eu connaissance de cette impensable conception !

Soit-disant que cette dame de 43 ans, atteinte d'un cancer des os depuis plus de 5 ans, avait souhaité ce départ "devant dieu" !!!

Cette personne agonisante était dans la salle à manger du domicile à la vue de tous passants (jour et nuit) et nous avions des voisins (culs bénis comme je les appelle) qui venaient prier !

Quelle société nous avons ! Quelle régression !

Enfin je prêche une convertie comme l'on dit et je renouvelle mon soutien envers votre formidable action.

N'hésitez pas à me transmettre vos avancées en ce domaine tout en étant loin de vous, nous pourrons certainement faire grossir les partisans de cette lutte.

Courage au nom de ces "martyrs " d'une société judéo chretienne profiteuse !

MAPY a dit…

Ta lettre ouverte m'a remuée fortement : tout y es dit et bien dit !

Comment ne pas réagir après ça..

Avant qu'ils accouchent d'une loi, que de souffrances les malades auront endurés et leurs familles !!!

C'est obligé que ça se fasse, mais dans combien de temps ?

Tu y sera pour beaucoup.

G. PUPIER a dit…

Madame,

Il est difficile de rester insensible à votre souffrance et celle de votre Enfant.

Les mots sont insuffisants pour traduire l'exactitude du ressenti.

Simplement , en sincérité, soyez assurée de mes encouragements les plus chaleureux, pour poursuivre votre Combat, et mes souhaits les plus forts, pour le gagner.

Acceptez , je vous prie, Madame, l'assurance de mon profond respect et toute ma considération.

Michèle CAILLET a dit…

Silviane,

J'ai été ravie d'avoir pu discuter aussi longtemps avec vous et sachez que j'admire votre courage, votre droiture ainsi que votre franchise.

Amicalement et à très bientôt

Michèle CAILLET
VERNEUIL-sur-SEINE
http://www.michele-caillet.com/

Monique YVENAT a dit…

Bonsoir Silviane !

Bon courage !
C'est grâce à des gens comme toi, qui afficheront clairement que le secret de polichinelle ne l'est plus pour personne en réalité, que les choses avanceront.

Il y a tant de gens qui vivent dans l'utopie d'un dieu et d'une vie éternelle !

Balivernes crées pour prendre force sur les gens parfois difficiles à gérer.

Heureusement que les gens de bon sens existent et ne s'en laissent pas conter.

Repose toi bien et reprends des forces.
Bisous . A bientôt !

mapy a dit…

Oui, déjà 15 ans !

Ce matin justement j'étais près d'elle par la pensée ,je regardais les photos noir et blanc que j'avais faites d'elle au dessus du vieux bourg et sur la voie ferrée.....heureusement qu'on ne connait pas son destin d'avance!!!

Rien ne bouge, la loi ne change pas, il ne se passe rien, les gens continuent de partir en cachette par la petite porte......

Roland Lietaer a dit…

Que dire d'autre que "chapeau Sylviane" !

Vous êtes vraiment formidable, nous voyons rarement des personnes aussi motivées que vous...

je suis en admiration pour tant de courage !

Avec mes sentiments les meilleurs

silviane le menn a dit…

Chère Claudette,

Quelle émotion en lisant la copie de l'e-mail que vous transmettez à vos correspondants pour relayer mon COMBAT et la publication de mes articles sur l'AGENCE BRETAGNE PRESSE.

Comme vos mots sonnent juste car ils viennent du fond du coeur, mille merci de votre soutien et de votre aide.

J'en ai les larmes aux yeux tant je suis touchée par les termes de votre appel.

Si tous les gens étaient authentiques comme vous, le monde cesserait peut-être de tourner à l'envers !

Claudette Pierret a dit…

Madame Le Menn Silviane se bat pour faire connaître le cas de sa fille Coralie aux décideurs de ce pays qui restent sourds et aveugles devant la demande de modification de la loi Léonetti pour que des cas aussi dramatiques que celui de sa fille, ne puissent se reproduire.

Elle fait une analyse complète de la situation et je lui souhaite bien du courage dans la poursuite de sa lutte qui, je l'espère, verra ses efforts et son "acharnement" bientôt récompensés pour que nous puissions dormir un peu plus en paix, sachant que le moment venu, nous aurons le choix ultime de décider du moment de notre départ.

L'affaire Remy Salvat relance une énième fois le débat sur l'euthanasie, mais notre chère ministre Roseline Bachelot nous ressort son sempiternel refrain :
"il ne faut pas légiférer dans l'émotion" !
de qui se moque-t-elle ???

Combien lui faudra-t-il de cas semblables à tous ceux qui se succèdent régulièrement ces derniers temps pour qu'ELLE, ELLE s'émeuve un peu ????

Comme Silviane le dit si bien, "cela n'arrive pas qu'aux autres !"

Il faut que chacun d'entre nous se mobilise pour faire modifier cette "fichue" loi incomplète.

Je compte sur vous pour la soutenir car son combat devrait être le nôtre !

Mikael Bodlore-Penlaez a dit…

Bonjour,

Moi-même Quimpérois, j'ai lu votre intervention sur ABP et elle m'a profondément touchée.

Je n'ose pas imaginer la douleur que la perte de votre fille a été mais je crois savoir une chose :

lui permettre de partir sereinement a dû être un geste très difficile.

Le choix de la vie et de la mort, pour parler crûment, est un choix que personne ne devrait avoir à faire,
mais dans les conditions que vous décrivez, une loi devrait permettre des exceptions.

Merci et félicitations pour votre site et votre action.

Kenavo

Mikael
www.eurominority.eu

mapy a dit…

Et ben ! Tu t'attires les foudres des cathos fanatiques !!!

On dirait qu'il n'y a qu'eux qui détiennent la vérité !!!

Tu tiens le coup devant toutes ces attaques ?

Courage, tiens bon.

silviane le menn a dit…

Bureau audiovisuel francophone »
Témoignage: L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ?

http://www.bafweb.com/2007/03/15/temoignage-l%E2%80%99euthanasie-dignite-humaine-ou-lachete-inconsequente/

Il faut lire jusqu'en bas ! Incroyable mais vrai !

Roland Lietar a dit…

Combien de fois dans mes courriers et réunions j'ai demandé à ce qu'un reférundum d'initiative populaire soit effectué pour que chacun puisse s'exprimer !

de même que j'ai maintes fois demandé que les dernières volontés soit inscrites sur la nouvelle carte vitale :

silence absolu !!!!!!!!!!!!
C'est vraiment navrant
Cordialement
Lietaer

deneza a dit…

Les internautes ne sont pas tous des huluberlus qui se complaisent dans la souffrance. Heureusement !

Si j'étais à la place du gars paralysé (l'est-il vraiment ou son imagination
a t-elle débordé en regardant 10 fois "le scaphandre et le papillon" ?),
je ne resterai pas dans les vignes du seigneur,

je choisirai de sauter sur un terrain miné au Cambodge ou au Vietnam (liberté de choix !)

ou je m'allongerai sur le trottoir à Calcutta dans l'espoir de me faire dévorer par les rats.

De l'audace, encore de l'audace !

Quelle comédie va nous jouer Léonetti au mois de novembre ?

une hypocrisie bien payée sur le dos des souffrants et des familles.
Quelle honte !

Bisous Silviane,
ton acharnement contre vents et marées étatiques contraires à la compassion est admirable.

claudette Pierret a dit…

Bonjour et bravo Silviane !
vos efforts sont payants et j'en suis ravie !

J'espère qu'à l'avenir, que tout le monde aura votre cran et votre pugnacité pour témoigner et prouver qu'actuellement, il n'y a pas toujours de solution qui réponde à tous les cas !

clo

A voir : OUEST FRANCE

"Il faut bannir l'euthanasie clandestine"
Silviane Le Menn, une quimpéroise de 61 ans raconte son histoire face à la mort de sa fille il y a 15 ans.
Et souhaite lever le tabou.

Silviane Le Menn voudrait faire avancer le débat sur l'euthanasie. Aujourd'hui, elle a décidé de ne plus taire son histoire.

Carole Gouyé a dit…

http://www.bafweb.com/2007/03/15/temoignage-l%E2%80%99euthanasie-dignite-humaine-ou-lachete-inconsequente/
----------------------
Bonjour,

ce mec est complètement à la masse mais son état lui convient, c'est son droit !

Moi, mon droit, c'est de pouvoir refuser cet état, si bon me semble, que chacun fasse ce qui lui plait...

mais que des gens comme lui ne m'impose pas leur volonté

je ne lui impose pas l'euthanasie,

qu'il ne m'impose pas un état de légume si je le refuse

et son dieu, s'il l'aime tant, pourquoi a t il peur de le retrouver ?

Jean Claude et Françoise a dit…

Bonjour,

Nous voulions juste te dire que nous avons trouvé très bien l'article paru dans OUEST FRANCE.

Comme prise de conscience tu ne pouvais pas mieux répondre.

Par contre, nous ne sommes pas du tout d'accord avec celui de la psychologue de Quimper.

Elle semble un peu à côté de la plaque - elle pense aussi que ça n'arrive qu'aux autres et elle semble aveugle -
la religion n'a pas que du bon en ce qui concerne Christine Boutin et toute sa clique !...

Bises et bonne journée.

MAPY a dit…

http://www.bafweb.com/2007/03/15/temoignage-l%E2%80%99euthanasie-dignite-humaine-ou-lachete-inconsequente/
-----------------------

J'ai lu le témoignage et les commentaires : hallucinant !!!

Quelle joie de vivre ainsi, heureusement qu'il a le Seigneur pour occuper ses pensées!!!

Si ça se trouve, ce n'est ni plus ni moins que de la propagande, ou alors le cerveau du pauvre homme est shooté !!

Ou alors, il est si dépressif qu'il faut un délire mystique !

C'est comme les kamikazes, ils sont certains d'aller directo au Paradis !!!

La culture du "martyre", quel gâchis !

Deneza a dit…

http://www.bafweb.com/2007/03/15/temoignage-l%E2%80%99euthanasie-dignite-humaine-ou-lachete-inconsequente/
------------------------

Bonjour Silviane,

J'ai lu, jusqu'en bas : Michel Janva n'écrit pas aussi bien !

Il n'y a donc pas mieux que la souffrance pour vivre heureux sur terre ???
et si la souffrance permet une protection contre l'enfer, souffrons, souffrons !!!
c'est jouissif !

Ce gars se contredit, il ne se rend pas compte de ses conneries !!!

C'est un TRES GRAND MAAAALAAAADEEEEE !

Ceux qui ont une belle vie, la santé, l'argent etc... sont promis à un futur bien sombre dans l'au-delà !!!

Il n'est pas trop tard pour implorer, non pas la protection du ciel, mais la grâce des épreuves.

Pauvres cerveaux moulés, sclérosés, javellisés ! c'est inouï, déprimant aussi.

Belle trouvaille tout de mêêêême que ce témoignage !

Deneza a dit…

Chère Silviane,

Comme tu le dis, ce sont les gros PONTES qui s'expriment, au mépris du PEUPLE.

C'est un des traits de caractère de ces gens-là, PARIS règne, PARIS domine et impose sa loi.

Les petites gens n'ont pas leur mot à dire, la souffrance est "intellectuelle" ??? chacun sait que PARIS est un phare !

Ras-le-bol !

Léonetti ne fera pas appel à toi pour témoigner, tu es une bombe à toi toute seule !!!

Jean Luc ROMERO est très heureux de ta détermination sans faille et il faut reconnaître que tu as su ouvrir les portes, tu en ouvriras d'autres, même si ça ne plaît pas à certains.

Je jetterai un coup d'oeil sur la video Badinter.

Tu penses vraiment que loi Léonetti ne sera pas modifiée ?

DENEZA a dit…

Chère Silviane,

Je croise les doigts afin que l'interview de demain (pour l'émission en langue bretonne sur RADIO KERNE) donne lieu à une bonne écoute, suscite de la sympathie, du soutien et d'autres émissions plus importantes.

Silviane, tu m'écris :

si je vais en taule, tu m'apporteras des oranges et je compte sur toi pour alerter la presse et susciter un "comité de soutien"

Compte sur moi : je garde au sec les oranges à la maison... mais tu n'auras pas de soucis,

ILS ne prendront pas le risque d'avoir des pépins avec une femme comme toi !

Jocelyne a dit…

Suite à la lettre de la députée Mme Henriette Martinez

CORALIE, VINCENT, ...

Plus, que des prénoms, ils deviennent présents dans les pensées, ils font leur chemin grâce à toutes les personnes qui se lèvent pour dire "je ne veux plus cela".

Un jour viendra où votre combat sera reconnu

En attendant, bon courage
amicalement

deneza a dit…

La lettre de la Députée des hautes Alpes, Mme Henriette Martinez, empreinte d'émotion vraie est réellement encourangeante,
rallier à la cause 25 élus réticents, voire hostiles, permet de se dire que rien
n'est perdu.

Claudette Pierret a dit…

Suite au courriel de Henriette Martinez, député UMP, initiatrice d'une proposition de loi,
pour une fois, on a devant nous un politique qui s'engage sans langue de bois et qu'est-ce-que ça fait du bien !!!

Je suis contente pour Silviane Le Menn.
Sa souffrance et celle de Coralie doivent ouvrir les yeux à ceux qui hésitent encore à s'engager pour soutenir notre projet de loi.
L'impact des photos est souvent plus fort que celui des mots !

Deneza a dit…

Belle pensée de Jocelyne, du baume au coeur...

Je crois que ce sont les femmes députés, les mères, qui arriveront à exercer
des pressions assez fortes, convaincantes, photos choc à l'appui, sur leurs collègues masculins pour l'obtention d'une loi, malgré tous les bâtons dans les roues.

DENEZA a dit…

L'HOMME NOUVEAU , un journal pour mecs rétrogrades, "bouchés à l'émeri" (l'image est forte, si le gars se voyait !) ? Rayé, ben oui, il n'a rien d'intéressant à t'apporter.

C'est dur de gravir la montagne, mais comme tout grimpeur déterminé, rien ni personne ne t'arrêtera pour parvenir au sommet, avec les encouragements des amis et de tant d'inconnus.

deneza a dit…

Au sujet de Badinter : après son refus de voir la chartre sur les langues régionales inscrite dans la Constitution, il reste sceptique sur l'exception d'euthanasie !

Et si il souffrait un jour d'une maladie exceptionnellement
douloureuse et inguérissable ?

"Ils" ne veulent rien comprendre et pourtant, personne n'est à l'abri.

Deneza a dit…

J'ai pu lire la proposition de loi de Mme Henriette MARTINEZ, Députée UMP des Hautes Alpes.

http://www.abadennou.fr/
euthanasie /loi_henriette_
martinez_prop.pdf

Cette proposition ne permet pas de faire n'importe quoi,
bien au contraire.

Elle respecte le libre-arbitre despatients, garantit les conditions d'une fin de vie respectueuse et la condamnation des abus.

Jacqueline Salenson ADMD 34 a dit…

L’euthanasie, dignité humaine ou lâcheté inconséquente ?

Témoignage publié sur le site du Bureau audiovisuel francophone :

"Un lecteur nous envoie ce témoignage sur cette euthanasie qui ne soulage que ceux qui restent…"

"Né en 1952, marié en 1977, viticulteur-arboriculteur de profession, hyper dynamique de nature, je vivais heureux et croquais la vie à pleines dents..."

Pour lire la suite : http://www.bafweb.com/2007/03/15/temoignage-l%E2%80%99euthanasie-dignite-humaine-ou-lachete-inconsequente/
--------------------------
JACQUELINE SALENSON - ADMD 34 : MON COMMENTAIRE (non validé sur "Bureau audiovisuel francophone" :

« TOUTES NOS SOUFFRANCES SONT NECESSAIRES A NOTRE PURIFICATION »

Je comprends qu’un chrétien comme vous, préfère la SOUFFRANCE et pense que ses péchés lui seront absous par la prière, que tout cela lui vaudra le PARADIS après la MORT.

Mais votre idée ne doit pas devenir une OBLIGATION pour tous.

Personnellement, je n’ai pas la FOI et je ne vois pas ce qui pourrait provoquer un changement au bout de 63 ans d’athéisme bien vécu.

Mais l’abbé LAROZE a écrit : "Jésus dit : - Dieu, le père, m’a donné la possibilité de « déposer ma vie » et la possibilité de « relever ma vie ». Il veut dire qu’il est pleinement
RESPONSABLE de sa vie.

Moi aussi, je veux être responsable de ma vie, le plus possible.

Je veux pouvoir la déposer -la relever- suivant mes décisions, prises dans la
solidarité avec les autres.

Je revendique ma responsabilité, je ne la délègue à AUCUN médecin :
le médecin est là pour m’aider, non pour se substituer à moi, ni pour me FORCER à vivre contre mon gré.

Tel est MON CHOIX.
Je respecte totalement le choix différent qu’un autre peut faire.

Je tiens à ce que LA LOI, ÉCRITE POUR TOUS, REDONNE À CHACUN SA RESPONSABILITÉ, DE PROLONGER SA VIE, OU DE LA RACCOURCIR, dès lors que cela ne porte tort à personne, qu'aucun ESPOIR
d'amélioration ou de guérison n'est envisageable,
(d'où la nécessité d'une
collégialité médicale pour avis)
et que C'EST LA SEULE FAÇON DE PRÉSERVER LA DIGNITÉ DE LA
PERSONNE.

QUE CELUI QUI VEUT PROLONGER PROLONGE,
(c'est le principe courant, malgré l'INTERDICTION de l'ACHARNEMENT thérapeutique)

QUE CELUI QUI RÉCLAME EUTHANASIE OU AIDE AU SUICIDE SOIT ÉCOUTÉ ET ENTENDU, IL EST TOUT AUSSI RESPECTABLE.

ATTENTION, certains catholiques «intégristes» veulent faire croire que nous voudrions euthanasier «tout le monde», ce qui est évidemment FAUX.

NOUS VOULONS SEULEMENT QUE LA PERSONNE SOIT RESPECTÉE
DANS SES CHOIX, Y COMPRIS CELUI DE L'AIDE À MOURIR (euthanasie ou autodélivrance assistée), lorsque cela est le cas :

2% des décès en BELGIQUE et HOLLANDE .
(à la fois peu et beaucoup : cela représente environ 10000 personnes par an en FRANCE)

Tous, même catholiques, n'ont pas cette « foi du charbonnier » qui fait
transcender la SOUFFRANCE,

comment la rendre « OBLIGATOIRE » ? C'est une ABERRATION !

Ces catholiques intégristes portent TORT aux autres catholiques modérés, qui préfèrent suivre l'abbé LAROZE, et ne comprennent pas ces paroles dignes de
l'INQUISITION.


Jacqueline Salenson, déléguée ADMD Hérault
34120 Pézenas

admd.herault@hotmail.fr

http://admd-herault.spaces.live.com/

JACQUELINE SALENSON ADMD 34 a dit…

Hier, à la réunion de MONTPELLIER, une adhérente venant de la région parisienne, a témoigné de l'humanité et de la prudence de DIGNITAS qui a aidé son frère à mourir
(13 ans de souffrance, 4 ans d'étude de dossier, d'entrevues, avant l'acceptation de la fin)

En parlant de nos convictions et de ces catholiques qui nous CALOMNIENT, agacement naturel d'une de nos militantes très CATHOLIQUE, qui souffre chaque fois que nous parlons de ces "allumés", elle a fait des études de théologie et NE COMPREND PAS...

Ne pas oublier que NOMBREUX sont les CATHOLIQUES "modérés" (ou NORMAUX ?) chez nous, qui ont milité pour l'AVORTEMENT et qui militent aussi pour l'évolution de la LOI, permettant l'AIDE A MOURIR ...


Jacqueline Salenson, déléguée ADMD Hérault
34120 Pézenas

admd.herault@hotmail.fr

http://jusqualafinmonchoixdevie.midiblogs.com/

Reservoir a dit…

Bonjour,

Journaliste pour l'émission "Toute une histoire", je suis à la recherche de témoignages de personnes en fin de vie ou qui ont accompagné un proche jusqu'à la mort. Vous pouvez me contacter au 01.53.84.33.66

A bientôt j'espère

Sophie

perrin claire a dit…

Bonjour,
J'ai moi même pratiqué l'euthanasie , ma maman soufffrait trop (maladie des corps de lewy), son médecin trop frileuse dans les derniers moments, ne l'a pas accompagné et ne nous a pas laissé le choix. Je ne pouvais pas laisser agoniser plus, celle qui m'avait mis au monde et accompagné pendant plus de 45 ans. Aujourd'hui je souffre mais seule, elle est au moins épargnée. La vie est si compliquée dans ces derniers moments alors qu'il serait si facile d'accompagner les mourants (enfin tous ceux qui souffrent à l'extrème) le temps n'étant plus une raison suffisante pour les obliger à vivre.
Courage à tous ceux qui se posent la question, si on AIME quelqu'un , on doit être prêt à l'aider. C'est ça l'amour.
A tous ceux qui jugent, n'oubliez pas que nous avons fait le choix de perdre ceux qui nous étaient les plus chers en acceptant de porter seuls cette décision et la douleur qui s'y attache.

serge a dit…

ma femme, mon amour, devait être opérée d'un kyste à un ovaire, à son retour de salle d'op, le chirurgien m'a dit avoir pratiqué une hystérectomie totale! après de longs mois de chimio,et les résultats encouragents nous nous sommes mariés le 06/06/08, son état s'est dégragré de jour en jour, les métastases avaient envai tt son corps, elle pesait 33 klg, avait une nourriture parentérale, ne pouvait plus marcher, je l'ai porté dehors, elle a décidé ce matin du 12 septembre 2008 , en regardant le ciel et la nature qu'elle aimait tant , que c'était le moment !! à sa demande j'ai augmenté les doses de produits sencés atténuer ses douleurs, elle est morte dans mes bras en m'embrassant et me disant merci, depuis je suis détruit, j'ai agit pour elle mais sans cesse je revis ces instants,il y à des gens qui jugent certe, mais ils ne savent pas ce qu'est ce geste tellement généreux , courageux, et destructeur