EUTHANASIE : CORALIE - LOI 2013 ?

Au-delà des DOGMES et des CLIVAGES POLITIQUES, ce blog pour contribuer à faire ÉVOLUER les mentalités afin que soit ENFIN VOTÉE une LOI de LIBERTÉ de CHOIX pour une FIN de VIE DÉCENTE, SANS VIOLENCE, en toute TRANSPARENCE et dans le RESPECT le plus total du MALADE et de ses PROCHES, pour encourager ceux qui SUBISSENT de telles ÉPREUVES !

JE MILITE POUR VOUS, POUR NOUS, POUR QUE CESSENT ENFIN LES MAGOUILLES POLITICO-MÉDICO -PHARMATICO-RELIGIEUSES !!!

vendredi 1 mars 2013

EUTHANASIE - SUICIDE d'un OCTOGÉNAIRE !!!...


Un octogénaire s'est suicidé mardi matin en pleine rue à Béziers (Hérault), expliquant son geste dans un courrier dans lequel il reproche à l’État de ne pas avoir accepté de l'euthanasier, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Le vieil homme, dont l'identité n'a pas été communiquée, en grande souffrance et atteint d'une maladie incurable, s'est donné la mort à l'aide d'un système sophistiqué composé d'un fusil de chasse attaché à un arbre, place du Souvenir français dans le centre ville, a-t-on indiqué de même source.

Lors de la fouille de sa dépouille, les policiers ont découvert une lettre dans laquelle il reproche à l’État de n'avoir pas pris en compte ses demandes d'euthanasie, a-t-on ajouté de même source.

Et combien d'autres cas dramatiques ignorés du grand public ?
Secrets de famille ! Indifférence !

Quant à moi, mon "suicide sans assistance" n'est plus à l'ordre du jour depuis 2 ans que mon CERVEAU a cessé d'être détraqué par des médecins insouciants, inconscients voire ignorants  plus ou moins volontaires, des effet secondaires désastreux des BENZODIAZÉPINES et assimilés, sur le LONG TERME


J'accuse le Dr K., psychiatre et ces POISONS d'avoir rendu mon père soi-disant ALZHEIMER et néanmoins GRABATAIRE depuis des années. A noter que dans les maisons de retraite - hospices - mouroirs, quasiment toutes les personnes âgées sont plus ou moins DROGUÉES pendant des années, comme mon père à qui on continue d'administrer régulièrement le désastreux STILNOX !

A certains moments, je me voyais vraiment "finir comme mon père" ! ANGOISSES inutiles et supplémentaires !

Je suis régulièrement contactée, et avant-hier encore, par des JEUNES qui vont très MAL et recherchent une AIDE à MOURIR... la médecine leur proposant uniquement de les DROGUER alors que ces POISONS ne vont rien résoudre mais seulement AGGRAVER leur cas ! 


J'ai payé CHER pour le savoir, n'en déplaise aux PSYCHIATRES... des "médecins" à qui il ne faudrait JAMAIS faire CONFIANCE


Le seul psychiatre digne de ce nom que je connais s'appelle le Docteur Jacques VIGNE et il vit le védanta en INDE !

Mon ami épistolaire,
le Docteur Jacques VIGNE
, est aussi
écrivain et publie de nombreux livres et articles qui mériteraient d'être au programme des FAC de médecine, filière PSYCHIATRIE !!!...

Méditation et psychologie !

Tout un programme !


Docteur Jacques Vigne - http://www.abadennou.fr/textes/conferences/poesie_voyance.htm
Un témoignage important parmi tant d’autres : celui du Docteur Vigne qui m’a écrit dernièrement de sa solitude de l’Himalaya où il a relu mon livre de bout en bout et en est si touché qu’il me demande l’autorisation de publier 2 poèmes : « Le maître » et « Le silence »...

Le premier dans la revue de l’ashram et le second dans son prochain livre « Le mariage intérieur » qui traitera principalement de l’écoute du silence. Jacques Vigne est persuadé que mon ouvrage « Dans le droit fil de l’âme » donnera une inspiration spirituelle aux gens.

Par ailleurs, il m’informe que mon livre est proposé à la bibliothèque du Centre d’Accueil International en annexe à l’ashram, fréquenté par de très nombreux visiteurs du monde entier. Tout ceci est vraiment très encourageant et « Dieu » sait à quel point j’avais besoin d’encouragements.

















Silviane Le Menn
Poétesse, écrivain, webmaster
29000 QUIMPER (France)
www.abadennou.fr  

Sommaire - Dossier euthanasie



1 commentaire:

admd34 a dit…

ce monsieur de béziers je le connaissais bien, il a quitté l'admd un an avant mon départ de l'hérault...
nous l'avons suivi énormément à l'époque, il venait à toutes nos réunions, toutes les conférences, bien que se déplaçant avec grand peine, arthrose, arthrite? et souffrant, je suis allée chez lui, il a vu un médecin conseil de l'admd... mais
ce qu'il voulait c'était la pilule sur sa table de nuit...
et son fusil était prêt depuis longtemps, bien avant que je le connaissse
il refusait les anti-douleurs qui l'endormaient, et il voulait mourir éveillé, il refusait nos conseils, alors que faire?

il était furieux du manque de réponse du président actuel de l'admd: 1 seule réponse à ses multiples lettres qui lui opposaient une fin de non recevoir...
même pas de l'attention...

pourquoi cette fin-spectacle?
sans doute pour régler ses comptes avec sa famille, il disait qu'elle était cause de sa vie ratée... trop facile, mais...
et qu'on parle de lui...
et pourquoi pas, vraiment pour faire avancer les parlementaires?
qui le saura?

l'aide au suicide n'est certes pas interdite, mais on ne peut pas disposer du médicament idéal pour une mort douce et rapide, alors on aide comment?

pas facile...

son médecin ne voulait pas sans doute??? je ne le connais pas... lui "ordonner" de quoi s'endormir sans se réveiller, même avec des mélanges..
et lui ne voulait pas non plus d'une approximation dans laquelle il avait peur de se rater...

problème insoluble...

mais chapeau l'artiste, il a réussi sa sortie!

heureusement pour lui, il ne s'est pas raté...